-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Des mises-à-jour régulières sont réalisées.
Vos commentaires sont les bienvenus.
 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.

Hermann Maurice de Saxe

Hermann Maurice de Saxe
(Gotzlar, 26 octobre 1696 - Chambord, 30 novembre 1750)
Comte de Saxe, Duc titulaire de Courlande et de Semigalle
Maréchal de Camp (1720), puis Lieutenant-Général (1734)
Maréchal de France (1741)
Maréchal-Général des Camps et Armées du Roi (1747)


Burelé (10) d’or et de sable, au crancelin de sinople mis en barre brochant sur-le-tout.


4 commentaires:

  1. Bonjour,

    La couronne est une couronne de duc souverain (ancien modèle). Figure-elle ici, du fait de son règne très bref en Courlande ?
    S'agissant du collier, s'agit il du collier de Chevalier de l'Ordre de l'Aigle Blanc, qui lui fut décerné par son Père, Auguste II de Saxe, Roi élu de Pologne, Grand-Duc de Lituanie, Duc de Saxe, Electeur du Saint-Empire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couronne est effectivement la conséquence de sa position (revendication) de Duc de Courlande et Semigalle.
      Le collier est bien celui de l'Aigle blanc que lui a accordé son père. Il est bien évident que s'il avait été décoré du Saint-Esprit ou de la Grand-Croix de Saint-Louis dans le contexte d'un Armorial des Maréchaux de France, j'aurais privilégié l'un de ces colliers, mais comme ce n'est pas le cas, l'Aigle blanc, ordre prestigieux aussi, avait toute sa place ici.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour votre réponse.
    Les ordres étrangers sont également intéressants de par leur histoire.... et sortir un peu de temps en temps des ordres français.... c'est plaisant.

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL